Motobineuse : le guide complet

Tout savoir pour bien la choisir !

Comment ça marche ?

Les motobineuses sont des engins motorisés utilisés pour le jardinage. Leur moteur, électrique ou thermique, permet de mettre en action des fraises rotatives qui ont pour mission de pénétrer le sol et d’en briser la couche supérieure, aussi appelée « croûte ». Ces engins se conduisent très simplement, par un conducteur marchant à pied.

La motobineuse est contrôlée à l’aide d’un guidon et de poignées de commande. La fraise rotative, puissante, qui permet de pénétrer et de soulever la terre, est située sous le moteur. Les fraises motrices, elles, permettent à l’engin d’être « propulsé » hors de la terre. Enfin, la roue de transport confère toute sa mobilité à l’engin : c’est cette roue qui supporte le poids de la motobineuse.

Schéma d'une motobineuse et de ses élements principaux

En général, les motobineuses se caractérisent par un nombre de vitesses. Elles proposent ainsi plusieurs vitesses de rotation des fraises, vitesses directement réglables depuis le guidon et les deux manches. Ce guidon supérieur et sa poignée d’avancement sont d’ailleurs similaires à ceux qu’on trouve sur les motos, d’où ce nom de « moto » bineuse.

Pourquoi utiliser une motobineuse ?

L’utilisation d’une motobineuse a pour but d’aérer la terre en vue d’y semer des végétaux de tout type. Cette aération du sol permet également aux nutriments et à l’eau (issue des précipitations et de l’arrosage) de pénétrer la terre.

L’action de la motobineuse est donc de retourner la terre pour préparer vos sols avant plantation, que ce soit au niveau de vos massifs ou de votre potager. Elle travaille le sol jusqu’à 25 cm de profondeur et permet de bonifier efficacement votre terre sans avoir recours à des techniques manuelles à la fois lentes et difficiles. En d’autres termes, la motobineuse prépare votre sol à recevoir vos plantations et concourt à la bonne santé de vos semis et autres plantes du jardin.

Les motobineuses permettent de retourner la terre de votre potager sans effort

Très utile pour les petits et moyens travaux de jardinage, par exemple pour votre potager, au sein de votre jardin de végétaux ou dans vos parterres de fleurs, la motobineuse est un cultivateur motorisé qui vous permet de bonifier vos plantations, mais aussi d’enfouir vos mauvaises herbes et d’ameublir votre sol. En fait, en un seul passage de motobineuse, vous pouvez sarcler (c’est-à-dire arracher les mauvaises herbes), biner (ameublir le sol), labourer et émietter votre terre. Plus besoin de multiplier les outils de jardin (binette, grattoir, ratissoire, coupe herbe…), l’entretien de jardin est réellement facilité grâce à cet outil multifonction et ses fonctions de binage et de labourage. Voilà de quoi gagner du temps et s’éviter pas mal de corvées… ! La motobineuse va vous rendre le jardinage plus facile en retournant votre sol sans effort. Bye-bye mal de dos et les longues journées de débroussaillage !

Conseil : utilisez votre motobineuse au printemps, lorsque votre terre est un peu humide. Une fois la motobineuse passée sur votre jardin ou potager, vous n’avez plus qu’à laisser la terre reposer quelques temps (idéalement deux à quatre jours) avant d’effectuer vos plantations.

Les atouts de la motobineuse

Efficacité et polyvalence

Le « poids plume » des motobineuses ne va pas à l’encontre de leur efficacité ! Le fonctionnement de la motobineuse est relativement simple et permet d’ameublir réellement la terre. Comptez sur une profondeur moyenne comprise entre 15 cm et 35 cm (selon les modèles), ce qui est tout à fait suffisant pour les jardins et potagers.

Les motobineuses bénéficient d'une puissance importante, surtout les motobineuses thermiques.

Leur puissance, comprise entre 300 et 2000W, est elle aussi suffisante pour un usage domestique, sur des surfaces petites à moyennes. La taille des motobineuses leur permet en outre de se faufiler partout, d’où une polyvalence accrue : vous pouvez ainsi utiliser votre motobineuse pour de nombreuses tâches quotidiennes, même dans des espaces exigus, comme dans un mini-potager ou dans un petit massif de fleur.

Notons enfin que certains accessoires permettent à la motobineuse de labourer plus légèrement les sols (avec un butteur léger, par exemple) ou encore de protéger les plantations à proximité de l’engin, généralement à l’aide d’un dresse-bordures.

Un outil léger et maniable

Avec un poids généralement compris entre 5 et 25 kg, la motobineuse est considérée comme un outil plutôt léger et facile à manipuler. Très maniable, grâce à ses équipements rotatifs, il s’agit d’un engin motorisé particulièrement aisé à transporter.

Comparé à un motoculteur, la motobineuse a également le mérite de ne pas poser de problème pour le rangement.  Remarquons au passage que leur guidon repliable la rend beaucoup moins encombrante, ce qui s’avère particulièrement utile pour ranger cet engin dans un espace étroit comme une remise.

Parfaite au potager, au jardin…

Dans les faits, les motobineuses sont avant tout pensées pour les particuliers. Avec son moteur puissant, on peut tout à fait penser que la motobineuse est en fait un « mini-motoculteur », les motoculteurs étant des outils plus chers, plus perfectionnés, et davantage conçus pour les professionnels.

Les motobineuses permettent de travailler de petites ou de moyennes surfaces (de 100 m² à 1000 m² environ) quand les motoculteurs sont surtout utilisés pour des surfaces bien plus importantes, par exemple au-delà de 5000 m².

Entretenir sa motobineuse est à la fois simple et rapide.

L’entretien d’une motobineuse est très facile et bien adapté aux particuliers : il suffit de garder propres les parties les plus importantes de l’appareil, à savoir les carters, le moteur, les roues, la courroie et la transmission. Un lavage à l’eau et un rapide séchage au chiffon peuvent largement suffire !

Pour conclure, les motobineuses sont plus maniables que les motoculteurs, et sans aucun mieux adaptées à des espaces étroits ou difficiles d’accès. Si vous n’avez pas un jardin immense, inutile d’investir des centaines d’euros dans un motoculteur : vous n’avez besoin que d’une motobineuse ! Votre potager mais aussi votre portefeuille vont vous dire merci !

Quelle motobineuse choisir ? Et à quel prix ?

Le prix d’une motobineuse varie en fonction du modèle choisi et de sa motorisation. Selon vos besoins de jardinier & votre budget, vous pouvez compter entre 70 et 600€, ce qui est une énorme fourchette ! Il faut donc revenir en détail sur les prix pratiqués sur le marché, modèle par modèle. Rappelons qu’un motoculteur de premier prix est généralement affiché à 600/700€ et que les modèles dits “professionnels” sont vendus plusieurs milliers d’euros.

La moins chère : la motobineuse électrique

La motobineuse électrique reste la motobineuse la moins chère du marché. Les motobineuses électriques sont en général les appareils les moins onéreux. Surtout utilisées pour de petits travaux, ce sont des appareils qui nécessitent un point électrique à proximité (ou, bien entendu, une rallonge !) et qui sont relativement silencieux. Ces outils motorisés légers sont vendus à des prix très modiques, c’est-à-dire de 50 à 200€. Attention, les modèles premiers prix sont souvent assez fragiles et peu recommandables… Nous avons d’ailleurs écrit un article complet sur les motobineuses pas cher afin de démêler les bonnes et les mauvaises motobineuses à petit prix !

Une motobineuse électrique s’avérera particulièrement intéressante pour des jardins/potagers de petite ou de moyenne taille, c’est-à-dire jusqu’à 200 m² environ. Au-delà, il sera plus intéressant d’investir dans une motobineuse thermique.

Nous vous conseillons de lire notre article complet consacré aux motobineuses électriques, pour tout savoir et connaître les modèles les plus fiables.

Trouver sur Amazon

Motobineuse thermique : robuste et puissante

Solides, puissantes, les motobineuses thermiques ont un excellent rapport qualité/prix. Totalement autonomes grâce à leur moteur alimenté par du carburant, les motobineuses thermiques sont équipées de moteurs plus puissants et plus robustes que les motobineuses électriques. Elles sont aussi dotées d’un moteur 4 temps ainsi que d’une boîte de vitesse.

On s’approche ici d’un engin à usage semi-professionnel, avec des rendements intéressants et une durée de vie généralement bien supérieure aux modèles électriques.

Solide et endurante, la motobineuse thermique peut travailler sur des surfaces allant jusqu’à 2000 m², ce qui est considérable pour un particulier.  Le prix d’un tel appareil varie bien sûr selon le modèle et la marque choisie : vous pouvez néanmoins tabler sur un prix variant de 250€ à 600€.

Lisez notre article très complet pour tout connaître des motobineuses thermiques et surtout pour bien la choisir !

Trouver sur Amazon

Motobineuse à batterie : mobilité et maniabilité

Les motobineuses à batterie passent partout, et avec une grande facilité ! Les motobineuses à batterie ont eu un certain succès ces dernières années grâce à leur mobilité très intéressante mais aussi grâce à leur autonomie non négligeable. Leur action est semblable à une motobineuse électrique, même si certains modèles font preuve d’une puissance et d’une maniabilité légèrement supérieures.

On retiendra surtout que les motobineuses à batterie sont surtout pour des surfaces de petite taille (jusqu’à 200/250 m²) et que leur excellente portabilité leur permet de passer à peu près partout ! Leur atout principal tient en deux mots : mobilité et facilité. Pour ce qui est de la puissance, nous sommes quand même loin d’une motobineuse thermique, et on notera qu’on a pas le même usage d’une motobineuse à batterie par rapport à une motobineuse thermique : l’une peut se faufiler partout quand l’autre est utilisée pour des travaux de jardinage de plus grande ampleur.

Enfin, concernant le prix des motobineuses à batterie, il est à peu près semblable à celui des motobineuses électriques, à savoir entre 70 et 250€ en moyenne.

Découvrez toutes les qualités et les défauts des motobineuses à batterie !

Quelle est la meilleure motobineuse ?

En fait, la meilleure motobineuse n’est pas forcément la plus puissante ou la plus onéreuse : la meilleure motobineuse est surtout celle qui correspond à vos besoins !

Pour les petites surfaces et les petits budgets

Pour les surfaces allant de 20 m² à 200 m², les motobineuses électriques peuvent faire l’affaire ! Moins puissantes mais aussi moins chères que les motobineuses thermiques, ce genre d’appareil peut largement vous aider à préparer le sol de votre petit jardin ou potager. Notons que les motobineuses électriques peuvent avoir un réel intérêt lorsque l’on jardine en ville : certains modèles, notamment ceux ne dépassant pas les 800W, sont particulièrement silencieux. Parfait pour un beau potager sans importuner les voisins !

Petit conseil : les motobineuses électriques doivent être utilisées sur des terres légèrement humides, car leur déficit en puissance ne leur permet pas de pénétrer des sols trop secs ; une utilisation sur des sols détrempés ne sera pas non plus efficace, car la terre va coller aux fraises rotatives et votre motobineuse n’aura pas de réels effets.

La motobineuse électrique est surtout recommandée pour de petites surfaces.

Attention, certains modèles de motobineuses électriques sont proposés à des prix défiants toute concurrence : 40, 50, 60 et même 70€ pour une motobineuse, ça peut avoir l’air d’une affaire ! Mais ces modèles sont souvent décevants, peu taillés pour le jardin, avec un moteur qui cale et des fraises rotatives peu aiguisées. Préférez des modèles légèrement plus chers, issus de marques qui ont fait leurs preuves : votre motobineuse aura une durée de vie bien plus longue et, finalement, vous aurez fait un bon investissement !

Nous avons d’ailleurs écrit un article sur les motobineuses pas cher pour vous aider à trouver celle qui conviendra à votre budget !

Trouver sur Amazon

Pour les surfaces moyennes à grandes

Pour les surfaces allant de 20 m² à 1000 m², les motobineuses thermiques sont à la fois plus fiables, plus puissantes et plus robustes que les motobineuses électriques. Ces modèles répondent en fait aux trois principaux critères à observer, à savoir : une puissance respectable pour pénétrer la terre, une solidité réelle et une facilité d’utilisation.

Même pour des surfaces plus petites (comme un jardin de 100 m²), les motobineuses thermiques ont des atouts qui leur permet de surpasser aisément les motobineuses électriques. Alliant mobilité & confort, une motobineuse thermique vous demandera moins d’effort et retournera votre terre en profondeur. Donc, si votre budget vous le permet, n’hésitez pas à investir dans un modèle thermique, qui aura une durée de vie bien supérieur à un modèle électrique.

Les motobineuses thermiques peuvent être utilisées sur des surfaces plus grandes que les motobineuses électriques.

En fait, les motobineuses thermiques sont un excellent compromis entre les motobineuses électriques, surtout utilisées sur des petites surfaces, et les motoculteurs, pensés pour les professionnels. Remarquons d’ailleurs que certains amateurs de jardinage ayant investi dans une motobineuse thermique l’utilisent depuis plus de 20 ans ! Privilégiez donc des marques reconnues, vous ferez, sur le long terme, de réelles économies ! Il est toujours plus intéressant d’investir quelques dizaines euros de plus et ainsi éviter de changer d’appareil tous les 2 ou 3 ans…

Quand passer au motoculteur ?

Vous lirez souvent que les motoculteurs sont utilisés uniquement par les professionnels et que les motobineuses thermiques peuvent suffire à votre jardin. C’est partiellement vrai, mais il faut tout de même reconnaître la supériorité du motoculteur ainsi que la possibilité de l’utiliser pour un usage domestique. En fait, les motobineuses thermiques restent tout à fait suffisantes pour des surfaces de quelques centaines de mètres carrés. Néanmoins, même pour ces surfaces moyennes (par exemple un potager compris entre 400 et 600 m²), les motoculteurs s’avéreront plus efficaces et plus rapides qu’une motobineuse, quel que soit le modèle choisi.

Les motoculteurs sont destinés à usage semi-professionnel et professionnel.

Pour conclure, si votre budget vous le permet et que la surface à traiter est supérieure à 500 m², deux choix s’offrent à vous : investir dans une bonne motobineuse thermique, qui fera bien le job et qui durera dans le temps, ou préférer l’achat d’un motoculteur, plus cher mais aux performances supérieures.

Si vous désirez aller plus loin sur ce sujet, je vous conseille de lire notre article sur les différences entre motobineuse et motoculteur. 😉