Motoculteur petite surface : faut-il choisir une motobineuse ?

Que vous soyez un professionnel ou un amateur dans le jardinage et la culture, vous devez vous munir d’appareil performant pour effectuer le travail de préparation de la terre ou du sol à cultiver. Si vous espérez un rendement important sur votre projet de jardinage ou d’aménagement d’un jardin potager, vous devez investir dans une machine de grande performance comme un motoculteur, une motobineuse ou autres.

Il ne suffit pas d’acheter la première machine électrique qui vous tombe sous la main, vous devez tenir compte de quelques critères afin de bien choisir l’appareil selon sa puissance, son moteur, son efficacité à labourer n’importe quelle surface. Vous devez de ce fait vous focaliser sur quelques points essentiels concernant une motobineuse et un motoculteur. Sachant donc qu’un motoculteur est prévu pour un travail du sol, en grande et petite surface, qu’en est-il de la motobineuse ? Les réponses dans cet article.

Motoculteur et motobineuse : les essentiels à savoir

Pour plus d’efficacité, vous devez savoir que les appareils comme les motoculteurs peuvent être associés à des motobineuses. Toutefois, quelques différences sont à mentionner, notamment dans :

  • Leur destination d’usage ;
  • Leurs aspects ;
  • Leur mode d’entretien ;
  • Leur puissance ;
  • Leur prix ;
  • Etc.

Bien qu’ils soient tous les 2 des appareils à moteur destinés à préparer la terre pour les cultures. Le motoculteur travaille la terre en profondeur, contrairement à la motobineuse qui travaille en surface.

Il existe une différence entre le motoculteur et la motobineuse. Cette différence se situe également au niveau de leurs aspects. Le motoculteur est composé de roues, d’une charrue et de lames. Tandis que la motobineuse se compose généralement de fraises rotatives.

Vous devez savoir que la surface à travailler constitue également un des points qui différencient la motobineuse du motoculteur. En effet, le motoculteur effectue le travail du sol sur une surface pouvant aller jusqu’à 1 000 m². Tandis qu’une motobineuse est l’idéal pour un travail de sol d’une petite surface, notamment pour des travaux de jardinage ou l’aménagement d’un potager.

Motoculteur ou motobineuse : lequel choisir pour une petite surface d’exploitation ?

motoculteur

En général, le choix se fait selon quantité du travail, mais surtout de surfaces à travailler. Le motoculteur est destiné pour des travaux assez importants, à savoir un travail de sol sur plus de 1 000 m². Cet appareil sert donc à préparer la terre en prévision des semis, à labourer la terre en vue de l’ensemencement, à préparer la terre pour un futur potager ou à refaire une pelouse.

Sachez que l’utilisation d’un motoculteur comporte un atout considérable puisque la machine peut effectuer son travail sur tous les types de sol grâce à un moteur puissant monté sur des roues. De plus, les roues de la machine permettent des manœuvres simples avec le guidon.

La charrue est un élément clé sur un motoculteur, car elle travaille la terre en profondeur.

En ce qui concerne la motobineuse, vous devez savoir que cette machine est destinée idéalement pour un jardin ou un potager. Cet outil de travail offre également quelques avantages dans son utilisation :

  • Entretien facile ;
  • Utilisation simple, notamment dans les manœuvres (option de marche arrière) ;
  • Prix abordable.

La motobineuse est un outil qui permet de retourner la terre et de casser les mottes par le biais des fraises. Néanmoins, pour que votre appareil soit performant, vous devez choisir la motobineuse adaptée à vos besoins. Par exemple, si votre terrain est éloigné d’une source électrique et que les travaux nécessitent plus de puissance, optez pour des motobineuses thermiques et des motobineuses électriques si le terrain est proche d’un courant électrique.

Il convient de mentionner que la motobineuse se décline sous 2 modèles : le modèle électrique et le modèle thermique.

Pour faire court, le motoculteur est préconisé pour les professionnels ayant un terrain à cultiver d’une grande superficie. Tandis que la motobineuse est surtout utilisée par les particuliers et dont la superficie du terrain à travailler est de moins de 1 000 m².

Vous avez donc le choix entre 2 modèles de motobineuse : le modèle électrique ou le modèle thermique. Pour un terrain d’environ 250 m², la motobineuse électrique est conseillée avec un moteur d’une puissance pouvant aller jusqu’à 3 CV. Au-delà, d’une superficie de 250 m², optez pour une motobineuse avec un moteur doté d’une puissance de 5 CV. Cet outil est pratique, du fait qu’elle se manie facilement grâce aux fraises rotatives. Ces fraises rotatives sont dotées d’un système de réglage pour la vitesse.

La motobineuse thermique est destinée à un usage semi-professionnel.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

douze + 12 =